online header

Comment faciliter la vie des conducteurs poids lourd - L’univers des routiers se développe en ligne !

Publié le 31 mars 2022 - 10 min de lecture

Comme nous tous, les routiers dépendent de plus en plus de leur smartphone pour leurs besoins quotidiens. Ces appareils, qui facilitent leur travail, permettent aussi de rester en contact avec leurs proches et de se divertir. Ils sont aujourd’hui indispensables. Nous avons interrogé deux routiers connectés sur leurs activités en ligne lorsqu’ils sont sur la route.

Écouter le podcast :

online portrait

Dimitri Godard, dit « Dimitri » sur la route, conducteur routier normand (France) et José Manuel Rivas, conducteur routier galicien (Espagne)

Rencontre avec Dimitri Godard (plus connu sous le pseudonyme « Dimitri On The Road »), un conducteur poids lourd de 22 ans originaire de Normandie. Malgré son jeune âge, cela fait déjà cinq ans qu’il sillonne les routes ; le métier de conducteur poids lourd le fascine depuis l’enfance.

Voici également José Manuel Rivas, un conducteur poids lourd de 26 ans originaire de la Galice, en Espagne, qui travaille à son compte depuis trois ans.

Les applis qui facilitent la vie des routiers

Lorsqu’on leurs demande s’ils utilisent leur smartphone sur la route, tous deux affirment qu’ils ne pourraient pas s’en passer. « Sans les applis, notre métier serait bien plus difficile. Je les utilise pratiquement tous les jours et je les recommande à d’autres conducteurs », explique Dimitri.

José rajoute : « Je ne peux pas travailler sans mon téléphone. Il fait tout. C’est là que je reçois mes missions. Certaines missions ont même leur propre application, via laquelle il est possible de suivre la livraison et le camion. 60 % de mon activité passe par des plateformes sur le téléphone. De nos jours, on en a besoin pour tout faire. Il facilite grandement notre vie quotidienne et professionnelle. »

Quelles sont les applications qui leur permettent de gagner en efficacité ? Découvrons-les ensemble.


L’application que José utilise le plus est WhatsApp. Le service de messagerie le plus utilisé dans le monde est un incontournable dont il ne peut pas se passer. « Les plateformes logistiques m’envoient des messages sur WhatsApp. Tout est transmis par WhatsApp et tout y est enregistré. »

Une autre application indispensable selon José est Google Maps. Lorsqu’il reçoit une mission de collecte ou de livraison, il l’utilise pour localiser facilement l’adresse. Il est particulièrement important de savoir où se rendre en tant que conducteur poids lourd, donc cette application est absolument indispensable pour lui.

Quant à Dimitri, son application préférée est Truckfly. Elle permet aux routiers de trouver une station-service, un restaurant, une place de stationnement, une douche, un point d’accès Wi-Fi, etc. Elle répertorie plus de 60 000 établissements, dont 34 000 aires de stationnement et 10 000 restaurants.
« Je l’utilise tous les jours, par exemple pour trouver un restaurant, car on a bien besoin d’un peu de confort le soir venu : un bon repas, une douche, des toilettes... Toutes les informations dont j’ai besoin se trouvent au même endroit. »

Une autre application essentielle pour José Manuel, qui conduit un camion Volvo, c’est Volvo Connect. « Lorsque j’arrive à destination le soir, je vais sur l’application et je vois la consommation de carburant, la durée du trajet, le degré d’efficacité de ma conduite, si j’ai freiné plus ou moins que d’habitude... L’application me donne toutes ces infos. »

Enfin, comme tous les automobilistes, Dimitri préfère éviter de perdre du temps dans les embouteillages, c’est pourquoi il utilise Sytadin quand il doit se rendre dans le Grand Paris. C’est une application et un site Internet développés par les autorités françaises pour connaître les conditions de circulation dans la région Île-de-France. « De plus en plus de routiers l’utilisent, car tout le monde sait que la circulation autour de Paris est un enfer. Vous savez quand vous vous retrouvez coincé dans un embouteillage à Paris, mais pas quand vous allez en sortir... Notre temps est compté, donc nous ne pouvons pas nous permettre d’en perdre trop. »

« Sans les applis, notre métier serait bien plus difficile. Je les utilise pratiquement tous les jours et je les recommande à d’autres conducteurs »

Dimitri Godard

Les applis qui permettent aux routiers de garder le contact sur la route

Outre le fait de gagner du temps et d’avoir accès à des informations cruciales, l’autre avantage d’avoir un appareil connecté pour un routier est de pouvoir échanger avec ses amis et sa famille, ce qui permet de supporter plus facilement les longues périodes de séparation.

« WhatsApp permet de garder le contact avec ses amis, ses collègues, sa famille... », explique José Manuel. « Lorsque je fais une pause, je peux appeler ma compagne en vidéo. »

Les applications sont également utiles pour se mettre en contact avec d’autres routiers, souvent via les réseaux sociaux comme nous allons le voir, mais aussi pour partager sa passion de la vie sur la route, ce que Dimitri adore justement faire.

Les applis qui divertissent les routiers

Il n’a jamais été aussi facile d’être en contact avec les autres, mais le métier de conducteur poids lourd reste synonyme de solitude, c’est pourquoi il est essentiel de se divertir. « Parfois, on doit attendre quatre ou cinq heures pour charger, et il faut bien trouver à s’occuper », déclare José Manuel. « Dans mon camion, j’écoute des trucs sur YouTube, Spotify ou autre. Il y a aussi Netflix et HBO pour regarder la télé. Quand j’attends pour charger ou décharger, je regarde une série ou un film pour me divertir et passer le temps. »

Bien entendu, il est aussi possible d’écouter un podcast, ce qui séduit de plus en plus de routiers ; citons évidemment Michelin for My Business ! (disponible sur Spotify, Deezer, Apple Podcasts et Google Podcasts).

« Je publie des stories sur l’endroit où je charge et je décharge, sur mon quotidien. Souvent, mes collègues les regardent et me disent : « Je suis au même endroit, on pourrait peut-être se retrouver ? ». C’est également un moyen d’échanger avec des personnes que l’on ne voit pas tous les jours. »

José Manuel Rivas

L’importance des réseaux sociaux pour les routiers

Comme évoqué plus haut, l’une des principales utilités du smartphone pour les routiers est de se connecter aux réseaux sociaux. En tant que millénial, Dimitri intègre tout naturellement les outils numériques et les réseaux sociaux dans son quotidien professionnel ; il a d’ailleurs sa propre chaîne YouTube, qui contient des dizaines de vidéos et compte près de 17 000 abonnés. Il a lancé un truckvlog (en français) en 2018, via lequel il partage ses joies et ses peines, mais aussi ses trucs et astuces. « Il s’adresse à toute personne intéressée par l’univers des routiers. J’ai publié ma première vidéo en 2014. C’était juste pour m’amuser, je ne cherchais pas à lancer quelque chose. Au moment où j’ai publié ma deuxième vidéo, j’étais devenu routier. J’avais filmé un tunnel car j’aime bien ça. Aujourd’hui, mes vidéos ont pour but de montrer aux gens tous les aspects du métier : la route, les livraisons, les chargements, etc. Les bons et les mauvais côtés, car ce n’est pas rose tous les jours. »

En règle générale, la plupart des routiers connectés aux réseaux sociaux font partie de groupes Facebook. Il en existe une multitude, en fonction du type de transport, des centres d’intérêt, de la langue et des régions. « Sur Facebook, il y a des groupes de routiers sur lesquels on peut poser des questions et les autres membres essaient de nous aider comme ils peuvent », explique José Manuel. « On peut par exemple demander s’il est possible de décharger à tel ou tel endroit, quel est le meilleur itinéraire... Les gens commentent et échangent sur ces questions. En Espagne, nous avons un groupe baptisé « Jóvenes del Camión » (« Les Jeunes du Camion » en français). Nous partageons nos avis entre routiers et nous entraidons. Nous avons également un groupe WhatsApp... »

Dimitri rajoute: « C’est sur Facebook que l’on trouve le plus grand nombre de routiers. Les informations circulent par ce biais-là. Je fais partie de plusieurs groupes, car ça peut toujours s’avérer utile et les membres sont généralement très sympas. Il m’arrive aussi de dîner avec des gens que j’ai rencontrés via un groupe Facebook, c’est bien plus agréable que de manger seul ».

Quel est le deuxième réseau social le plus populaire ? Même si Instagram n’est pas son réseau préféré, Dimitri compte tout de même 1 800 abonnés ; vous le trouverez sous le pseudo @dimitridotr.
« Je ne publie pas grand-chose, juste des photos de mon camion ou de paysages... Je partage les hauts et les bas du travail sur la route sous forme de stories.
Il y a beaucoup de routiers sur Instagram, mais le problème, c’est qu’il n’y a pas de groupes sur lesquels partager des photos et publier des messages comme sur Facebook. C’est plus individuel. »


Quant à José, il ne compte que 340 abonnés sur son compte privé avec le pseudo @Rivas_gf, mais il publie des stories presque tous les jours. « Je publie des stories sur l’endroit où je charge et je décharge, sur mon quotidien. Souvent, mes collègues les regardent et me disent : « Je suis au même endroit, on pourrait peut-être se retrouver ? ». C’est également un moyen d’échanger avec des personnes que l’on ne voit pas tous les jours. »



SOURCES

*Interview de Dimitri Godard, 13 septembre 2021
*Interview de José Manuel Rivas, 9 novembre 2021

Rejoignez la communauté!

En fournissant mon adresse e-mail et en cliquant sur « Vous abonner », j'accepte de recevoir des e-mails marketing de la part de Michelin.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur la manière dont Michelin traite vos données personnelles et exercer vos droits, cliquez ici.

Les champs marqués d’un * sont obligatoires, à défaut nous ne pourrons pas traiter votre demande.

_ *
Vous êtes...
  • Un professionnel du transport
  • Un revendeur de pneus
  • Autre
Nombre de véhicules *
  • 1-10
  • 11-20
  • 21-50
  • 51+
  • Je ne possède pas de véhicule poids lourd

Vous utilisez un navigateur Web obsolète.

Vous utilisez un navigateur qui n'est pas pris en charge par ce site web. Cela signifie que certaines fonctionnalités peuvent ne pas fonctionner comme prévu ou entraîner des comportements étranges lors de la navigation.

Utilisez ou mettez à jour/installez l'un des navigateurs suivants pour profiter pleinement de ce site !

Firefox 78+
Edge 18+
Chrome 72+
Safari 12+
Opera 71+