Il était une fois... le bonhomme Michelin

Publié le 15 avril 2021 - 7 min de lecture

Il était une fois, le bonhomme Michelin. Voici l’histoire d’un compagnon de route bien-aimé et d’un ange gardien souriant qui veille sur les routiers dans le monde entier.

 

Écouter le podcast :

Des poids lourds brésiliens aux tuk-tuks dans les embouteillages de Bangkok

Vous avez certainement déjà vu le bonhomme Michelin perché sur les toits de véhicules. On peut l’apercevoir partout dans le monde, sur les camions des routes du Brésil jusqu’aux tuk-tuk dans les embouteillages en Thaïlande.

Mais vous êtes-vous déjà demandé d’où venait cette tradition ? Comment le bibendum est-il devenu un phénomène international, et même un objet de collection ? D’où est venue cette idée d’accrocher la mascotte sur les toits des camions ? C’est ce que nous nous sommes demandé.

Pour le savoir, il faut remonter à ses origines.

« Nunc est Bibendum » : le pneu Michelin boit l’obstacle

À la fin du XIXe siècle, alors que la marque n’en est qu’à ses débuts, les frères Michelin exposent leurs produits dans un salon à Lyon. L’un d’entre eux remarque alors qu’avec des bras et des jambes, leur pile de pneus ressemblerait à un bonhomme.

Quelques années plus tard, un caricaturiste concrétise cette idée et donne naissance au bonhomme Michelin. Ou tout du moins, à la première version de la mascotte. Elle est en fait adaptée d’un personnage d’une publicité pour une brasserie allemande. Au lieu de boire de la bière, le personnage « boit les obstacles de la route ». C’était à l’époque le slogan de Michelin, qui faisait référence au confort apporté par les pneus de la marque. Voilà d’où vient son nom : Bibendum est issu de la locution latine « Nunc est Bibendum », qui signifie « c’est le moment de boire ». 

Le bonhomme Michelin est plus qu’un simple logo. C’est un ambassadeur

Vous l’avez peut-être remarqué dans les vieux films : à l’époque, les pneus étaient blancs. C’est pour cela que le bonhomme Michelin est blanc. À ses débuts, Michelin vendait principalement des pneus pour vélos. Voilà pourquoi la première version du bonhomme Michelin était constitué d’une pile de pneus plus fins que ceux qui le composent aujourd’hui.

Le bonhomme Michelin est tout de suite devenu l’ambassadeur de la marque. Dans les campagnes de publicité au début du XXe siècle, des poupées Bibendum étaient distribuées aux passants par des personnes déguisées en bonhomme Michelin. Comme vous pouvez l’imaginer, elles sont rapidement devenues très populaires.

Cette mascotte sympathique qui inspirait confiance et reflétait le confort apporté par les pneus Michelin a fait fureur. Le bonhomme Michelin n’était pas un simple logo, mais un ambassadeur de la marque. C’est ce qui lui a permis d’évoluer au cours des différentes décennies et de s’adapter aux changements des modes de vie. Aujourd’hui, il poursuit sa route sur Internet.

Un ange gardien toujours souriant et protecteur

En un siècle, le bonhomme Michelin a abandonné le cigare, le monocle et la boisson, qui ne font pas bon ménage avec la conduite. Et, bien que les pneus de vélo aient été remplacés par des pneus de camion plus larges, il s’est aminci. La mascotte s’est aussi offert une cure de jouvence et a remplacé ses bottes par des chaussures de conduite. Elle a ainsi certainement gagné en mobilité, mais une chose n’a pas changé : sa couleur blanche.

Écoutons Helen Tattersall, Responsable Accessoires pour Michelin Brand Licensing à ce sujet : « Le bibendum incarne nos valeurs et est façonné à l’image de notre clientèle. C’est pour cela qu’il évolue avec elle. Il rappelle également notre message : quelle que soit la marque de votre poids lourd, vous êtes en sécurité avec Michelin. »

Les valeurs positives qu’il véhicule et sa capacité à rester toujours moderne sont ce qui a fait, et fait encore aujourd’hui, le succès du bonhomme Michelin. Il est si populaire qu’il a été élu meilleur logo du monde par le Financial Times en 2000, deux ans après avoir fêté son centenaire. Et une étude a montré que 90 % de la population mondiale le reconnaît instantanément.

Mais tout cela ne nous dit pas pourquoi il s’est installé sur le toit des camions. On y arrive… 

Un produit iconique né au début des années 1950

À un moment donné dans cette extraordinaire success-story, certains clients de la marque ont l’idée d’accrocher le bonhomme Michelin sur le toit de leurs véhicules, en particulier des camions. L’idée du bibendum camion est née.

Après la Seconde Guerre mondiale, les pneus radiaux étaient une révolution dans le secteur automobile. Leur succès accélère ce mouvement, tout en renforçant la présence de Michelin dans le secteur des poids lourds. L’ambassadeur de la marque devient également un symbole de la sécurité supérieure assurée par ses pneus. Alors que le bonhomme Michelin incarne parfaitement les valeurs de la marque, la mascotte en 3D devient une sorte d’ange gardien qui veille sur les routiers et leurs poids lourds, et assure leur sécurité.

Alors dans les années 1950, Michelin décide de fabriquer des mascottes plus résistantes et de meilleure qualité, conçues spécialement pour être fixées sur les toits des camions. L’idée étrange d’une poignée de clients convaincus se transforme alors en une véritable tradition chez les routiers.

Le bibendum camion fait son come-back, à la demande générale !

En 2016, à la demande générale, et parce qu’il y a trop de mascottes de contrefaçon, le bibendum camion fait peau neuve. Il est désormais disponible en deux versions : une pour l’extérieur, fabriquée en plastique, qui ne décolore pas avec le temps et qui est dotée d’un support en acier pour pouvoir être fixée au toit d’un camion, et une version pour tableau de bord légèrement plus petite, dans laquelle la mascotte est assise sur deux pneus poids lourds. Comme ça, même si vous ne pouvez pas fixer de mascotte à l’extérieur, vous pouvez quand même personnaliser l’intérieur de votre véhicule.

Disponible dans les stations-service, dans les magasins de pneus et sur Internet, le nouveau bibendum camion est même assorti d’un certificat d’authenticité. Il est même possible d’enregistrer sa mascotte en ligne pour intégrer une communauté mondiale. Autant vous dire que cette nouvelle version a connu un succès immédiat !

Le bonhomme Michelin est une icône aimée de tous et reconnue dans le monde entier. Un symbole unique, que ce soit chez les routiers ou ailleurs.

 

post media a once upon a time

post media a once upon a time

post media b once upon a time

post media b once upon a time

post media c once upon a time

post media c once upon a time

post media d once upon a time

post media d once upon a time

Découvrez nos podcasts

Rejoignez la communauté!

En fournissant mon adresse e-mail et en cliquant sur « Vous abonner », j'accepte de recevoir des e-mails marketing de la part de Michelin. 
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur la manière dont Michelin traite vos données personnelles et exercer vos droits, cliquez ici. 

Les champs marqués d’un * sont obligatoires, à défaut nous ne pourrons pas traiter votre demande.

_ *
Vous êtes...
  • Un professionnel du transport
  • Un revendeur de pneus
  • Autre
0

Vous utilisez un navigateur Web obsolète.

Vous utilisez un navigateur qui n'est pas pris en charge par ce site web. Cela signifie que certaines fonctionnalités peuvent ne pas fonctionner comme prévu ou entraîner des comportements étranges lors de la navigation.

Utilisez ou mettez à jour/installez l'un des navigateurs suivants pour profiter pleinement de ce site !

Firefox 78+
Edge 18+
Chrome 72+
Safari 12+
Opera 71+