Alt text

wave5 fleet efficiency header

L'impact des données sur la gestion de flotte

Publié le 29 septembre 2022 - 9 min de lecture

Voir, comprendre, planifier et optimiser les activités de transport, souvent en temps réel... Ces dix dernières années, le big data est progressivement devenu un atout essentiel pour les opérateurs de flottes de toutes tailles. Grâce à la connectivité longue portée, l'état des camions - principaux centres de profit des transporteurs - peut être surveillé en continu afin d'anticiper, voire de prévenir, les pannes. Comment les outils et services de maintenance préventive et prédictive basés sur les données des constructeurs de camions et fabricants de pneus peuvent-ils rendre votre flotte plus efficiente ?


Alt text

wave5 fleet efficiency img1

Pierre Lussier, MERCEDES-BENZ TRUCKS FRANCE, et Xavier Marduel, expert en mobilité et flottes connectées chez Michelin.

Découvrez notre dossier spécial comprenant : un entretien avec Pierre Lussier (1), responsable de la connectivité chez Mercedes-Benz Trucks France, un témoignage d’utilisateur d'Hervé Grosmaire (2), gérant des Transports Chaplain, et une présentation de Xavier Marduel (3), expert en mobilité et flottes connectées chez Michelin.

DÉFINITION : BIG DATA

Désigne les énormes volumes de données numériques générées par de multiples sources dans notre vie quotidienne.
On le définit souvent à partir des 3 V : Volume, Vitesse et Variété.
Lorsqu'elles sont, par exemple, appliquées aux véhicules, les données permettent aux gestionnaires de flotte de collecter des informations qui les aident à prendre des décisions cruciales ayant un impact direct sur les coûts et les performances de leur entreprise de manière quasi immédiate.

« Grâce aux données, les transporteurs ont accès à un flux continu d'informations ciblées sur leurs flottes. Et ce n’est que le début ! »

Pierre LUSSIER, Mercedes-Benz Trucks France

Pierre Lussier est responsable de la connectivité chez Mercedes-Benz Trucks France depuis 2013. Il est responsable de la commercialisation des services connectés de MB Trucks auprès des transporteurs. Il travaille chez Mercedes-Benz depuis plus de vingt ans. Il y a occupé divers postes, notamment au sein du service client, en France, en Allemagne et aux États-Unis.

Pouvez-vous nous donner un bref aperçu de l'histoire et du principe de base de MB Uptime ?


Derrière MB Uptime, il y a un constat très simple : un camion à l’arrêt est un camion qui coûte de l'argent. Un véhicule n’est rentable que lorsqu'il roule ! Comment pourrions-nous faire, en tant que fabricant, pour garder cet équipement essentiel plus longtemps sur la route ? En d'autres termes, comment pourrions-nous limiter l'impact des pannes sur les entreprises de transport, ou tout du moins réduire les temps d'arrêt au strict minimum afin de réduire les coûts ?

Le projet a démarré au début des années 2000 avec les services Fleetboard et Fleetboard Uptime, qui fournissaient un instantané d'un véhicule à un moment donné. La version initiale du programme a été lancée avec l'Actros 4 en 2011. La version 1 comportait uniquement des données brutes, sans alertes ni algorithmes. Elle se contentait de signaler les codes défauts. La version actuelle, plus complète, date de 2017.

Le télédiagnostic entièrement automatisé peut désormais surveiller en permanence et en temps réel l’état des systèmes du véhicule. En quelques secondes, les données collectées par quelques centaines de capteurs sur chaque camion sont interprétées, les états critiques sont identifiés et des actions sont recommandées via des alertes sur l'interface client, par téléphone et par e-mail aux transporteurs et aux mécaniciens certifiés Mercedes-Benz, le tout avec le consentement du client.

Nous avons été le premier constructeur de camions à développer un système télématique au sens large : un appareil avec divers services associés.

Alt text

wave5 fleet efficiency img2

Comment fonctionne MB Uptime ?

Tout est basé sur des connexions intelligentes. MB Uptime a inauguré une nouvelle ère d'utilisation des données au service des transporteurs, avec une analyse approfondie des informations que nous collectons et traitons en temps réel. Avec MB Uptime, les opérateurs de flotte ont accès à 4 niveaux d'information.

1/ Informations de base en temps réel sur leurs véhicules. Le client peut avoir un aperçu de sa flotte à tout moment.

2/ Gestion des alertes en temps réel sur leurs véhicules. Il s'agit généralement d'un voyant orange qui s'allume sur tableau de bord mais ne nécessite pas l'arrêt du véhicule. L'information est envoyée au portail MB Uptime. Un agent de la plateforme envoie alors l’information au chauffeur, qui peut généralement résoudre le problème de manière autonome et éviter un déplacement au garage.

3/ Maintenance préventive et gestion des réparations, ce qui correspond à l'entretien normal du véhicule en fonction du kilométrage. L'atelier Mercedes-Benz reçoit une alerte 3 ou 4 jours avant la date normale de l’intervention. Il peut contacter de manière proactive le client pour fixer un rendez-vous et planifier le travail.

4/ Et enfin, le dernier niveau d'information : la maintenance préventive des pannes. C'est le niveau le plus impressionnant, mais aussi le moins courant - heureusement ! - avec une alerte 2 à 3 heures avant que le voyant rouge (qui indique une panne majeure ou grave) ne s'allume. Les algorithmes prédictifs identifient que le véhicule va subir une panne qui le mettra à l'arrêt et organisent un déplacement au garage. Le garage homologué est prévenu afin de limiter au maximum l'impact de la panne sur l'activité du transporteur, soit en commandant et en remplaçant immédiatement la ou les pièces usées concernées, soit en trouvant une solution pour acheminer la marchandise à destination dans les temps.

La collecte de données offre de nombreux avantages aux transporteurs, qui bénéficient d'un accès permanent à des informations ciblées sur leurs flottes. Et ce n’est que le début !

« Un camion à l’arrêt est un camion qui coûte de l’argent ! L'analyse des données peut empêcher cette situation de se produire. »

Pierre LUSSIER, Mercedes-Benz Trucks France

Pouvez-vous nous donner un exemple concret d'une occasion où le système a permis d'éviter, ou tout du moins a permis d’optimiser, un temps d'arrêt ?

Le vendredi 22 mars 2019 à 19h41, MB Uptime a détecté un début de fuite sur un circuit haute pression d’un Actros 1845 LS faisant partie d'une flotte couverte par un contrat. À ce moment-là, aucun témoin lumineux ne s'était allumé et le chauffeur n'avait probablement rien remarqué d'anormal.

Huit minutes plus tard, à 19h49, la plateforme a contacté le client pour évaluer l'urgence du problème. Ce même jour à 20h15, le garage a identifié d'autres réparations. Il a commandé toutes les pièces nécessaires.

Le camion a terminé sa tournée et est entré à l'atelier à 9h57 le lundi 25 mars. Il a été rendu au client à 14h30. Le garage avait remplacé l'injecteur, le capteur de niveau de carburant et le filtre à air.

Notez que le service est opérationnel 24 h/24, 7 j/7, dans toute l'Europe. Les réparations ne connaissent pas de frontière !

Comment les données aident-elles Mercedes-Benz à créer les offres du futur ?

Les données vont devenir un bien commun. Le plus grand défi est de préparer nos distributeurs et mécaniciens homologués à traiter les données. L'objectif est de « faire parler les données » et de les interpréter. Le traitement des données doit nous permettre de comprendre les usages, d'identifier les besoins, de répondre aux questions et de créer de nouveaux services pour anticiper les besoins.

Le premier à disposer d’un traitement des données orienté client, en d'autres termes de moyens d'interpréter les données qui répondent exactement aux besoins identifiés du client, sortira gagnant.

L'une des clés de la mobilité du futur consiste à mettre les données en contexte puis à les transformer en alertes et recommandations. C’est également un outil incroyable pour améliorer la gestion de la relation client. Nous allons parvenir à une qualité de service jamais atteinte. Les possibilités sont infinies. Nous allons pouvoir identifier les pannes récurrentes et les signes avant-coureurs afin d'apporter des changements directement dans nos usines pour améliorer la fiabilité. Nous pourrons également proposer des camions presque sur mesure, qui répondront aux défis de n'importe quel opérateur de flotte en matière de développement durable et de réduction des coûts !

MB UPTIME EN CHIFFRES

· 1 500 règles sont contrôlées en permanence sur chaque véhicule.
· Un Actros comporte presque 150 capteurs.
· Un jour d'arrêt représente une perte de revenus estimée entre 700 et 800 euros.
· Avec MB Uptime, l'intervalle moyen d'entretien d'un Actros passe de 120 000 km à 150 000 km, soit une augmentation de 25 % grâce à la surveillance.
Économies : jusqu'à 2 500 € de réduction des seuls coûts d'entretien sur 5 ans et 600 000 km (principalement grâce à la réduction du nombre de vidanges d'huile et de remplacement des filtres à particules), sans tenir compte de la disponibilité accrue du véhicule.
Tarifs : 22 € par mois (254 €/an) et par véhicule sans contrat de maintenance (France et Europe).
12 € par mois (144 €/an) et par véhicule dans le cadre d'un contrat de maintenance intégrale (France et Europe).
Taux de pénétration de MB Uptime : 25 % en France, 50 % en Allemagne, et des taux encore plus élevés dans des pays comme la Lituanie qui dépendent des transports internationaux longue distance.


Alt text

quotation right white

LA DIFFÉRENCE

Maintenance prédictive et préventive : trouver le bon équilibre est essentiel pour éviter les interruptions inutiles !

Maintenance prédictive
La maintenance prédictive est basée sur l'anticipation. Elle consiste à surveiller les tendances qui permettent de prévoir les défaillances potentielles des systèmes afin de les prévenir.

Maintenance préventive
Comme dit le proverbe : mieux vaut prévenir que guérir. La maintenance préventive consiste à remplacer, à mettre au point ou à remettre en état un équipement complet avant qu'une panne ne provoque une réaction en chaîne. En pratique, cela signifie qu'il faut entretenir le véhicule pour éviter une panne totale.


TÉMOIGNAGE D’UTILISATEUR

« Grâce à MB Uptime, nous connaissons le coût exact d'un camion tout au long de sa durée de vie. »

Hervé GROSMAIRE, client MB UPTIME

Hervé Grosmaire est le gérant des Transports Chaplain, une entreprise du groupe familial Chaplain, spécialisée dans l'extraction de granulats, le terrassement et les produits béton. Fondé en 1974 par Marc Chaplain, le groupe est implanté dans l’Aube, dans l’est de la France. L'entreprise de transport dispose actuellement de 60 véhicules (45 tracteurs semi-remorques et 15 porteurs). Deux tiers sont des Mercedes-Benz et un tiers des DAF.

« Nous avons signé notre premier contrat MB Uptime en 2017. Depuis, tous nos camions ont fait l'objet de contrats de maintenance du constructeur. La maintenance nous permet de mieux contrôler nos coûts. Grâce à MB Uptime, je peux connaître le coût exact d'un camion tout au long de sa durée de vie. Cela nous a permis de réduire nos coûts de 3 % par an depuis 2017 !

Au début, les chauffeurs ont eu un peu de mal avec cette nouvelle façon de procéder. Jusqu’en 2017, nous avions notre propre garage pour la maintenance. Ils doivent maintenant aller au garage Mercedes-Benz de Troyes, à une trentaine de minutes de notre dépôt, pour l’entretien. C'est une habitude qui a mis du temps à se mettre en place, tout comme le fait de devoir vérifier régulièrement leurs e-mails et le portail MB Uptime, mais maintenant, c'est devenu complètement automatique. J'ai délégué le projet à mon directeur d’exploitation.

Outre la gestion de flotte et la prévention des pannes, MB Uptime peut être associé aux services Fleetboard pour récupérer les données des tachygraphes et les cartes des chauffeurs. Cela fait gagner énormément de temps aux chauffeurs, puisqu'ils n'ont plus besoin de se rendre au bureau.

Par la suite, je serais intéressé par l'utilisation des données dans le but de maintenir notre conformité. »

LES INNOVATIONS À SURVEILLER : 2 technologies pour faciliter l’entretien des pneus

Présentation de Xavier Marduel, expert en mobilité et flottes connectées chez Michelin.


Alt text

arrow highlight yellow

La technologie RFID

> > De quoi s'agit-il ?
La RFID (Radio Frequency IDentification) ou radio-identification, est une technologie qui permet d’enregistrer et de récupérer des données à distance à l'aide de puces ou de tags comportant un identifiant électronique infalsifiable. Michelin a été l'un des premiers fabricants de pneus à utiliser cette technologie.

> Comment cela fonctionne-t-il ?
Michelin installe des tags RFID sur tous ses pneus poids lourd en Europe. L'identifiant unique créé par la technologie RFID améliore la traçabilité, l'efficacité et la sécurité tout au long du cycle de vie du pneu.

> À qui cela s'adresse-t-il ?
À toutes les flottes de transport, pour optimiser la gestion de leurs opérations de maintenance en simplifiant chaque opération avec un suivi de plus en plus automatisé des tâches telles que : l'entrée en stock, le montage, la vérification de la position, la configuration d'un nouveau véhicule, la permutation, le retour sur jante, le rechapage et l'inventaire.

> Les avantages
L'expérience globale, notamment la qualité de l'inventaire, est améliorée. Le risque d’erreurs est réduit et l'opérateur de la flotte gagne du temps.

La technologie RFID élimine les problèmes de lecture des numéros de série des pneus. Dans le cas particulier du rechapage, la technologie RFID garantit la traçabilité et l'efficacité du processus grâce à une identification et une vérification plus faciles et plus fiables des carcasses.



Alt text

arrow highlight yellow

 

QuickScan : une technologie exclusive Michelin

> De quoi s'agit-il ?
Une technologie de diagnostic automatique de l’état de vos pneus. L'installation sur site, simple et rapide, prend à peine une demi-journée et ne nécessite pas de longs temps d'arrêt ni de nouveaux équipements électriques.

> Comment cela fonctionne-t-il ?
Lorsqu'il roule au-dessus du scanner installé au sol, le véhicule est identifié par une petite plaque fixée sur son châssis. Le scanner magnétique mesure l’usure des pneus.
Les données collectées sont ensuite envoyées à un récepteur situé à proximité, qui les transmet vers un cloud où elles sont traitées au moyen d'algorithmes mis au point par Michelin.

> À qui cela s'adresse-t-il ?
Le système fonctionne sur tous types de véhicules poids lourds (tracteur, remorque, porteur), cars et bus, sur toutes les marques de pneumatiques, et sous toutes les conditions météorologiques (y compris la neige, la pluie et la boue).

> Les avantages
MICHELIN QuickScan analyse les données et envoie ensuite des alertes par SMS et par e-mail, en fonction de l'offre choisie, afin d'informer le client des interventions d'urgence requises. Des rapports de synthèse recommandant des actions à planifier sont également envoyés afin d’anticiper les besoins de maintenance.

 


« Il est indéniable que le traitement des données est un atout pour les opérateurs de flotte. Avec le développement de ces nouvelles technologies, nous assistons également à une « ludification » du travail qui améliore l'expérience des opérateurs de pneumatiques et ajoute un élément d'innovation attrayant à leur rôle. »

Xavier Marduel, Michelin


Sources

(1) Entretien avec Pierre Lussier du 15 mars 2022
(2) Entretien avec Hervé Grosmaire du 26 avril 2022
(3) Entretien avec Xavier Marduel du 15 avril 2022

Rejoignez la communauté!

En fournissant mon adresse e-mail et en cliquant sur « Vous abonner », j'accepte de recevoir des e-mails marketing de la part de Michelin. 
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.
Pour en savoir plus sur la manière dont Michelin traite vos données personnelles et exercer vos droits, cliquez ici. 

Les champs marqués d’un * sont obligatoires, à défaut nous ne pourrons pas traiter votre demande.

Vous êtes...
Un professionnel du transport Un revendeur de pneus Autre
common.error.invalidField:This field is invalid
1-10 11-20 21-50 51+ Je ne possède pas de véhicule poids lourd
common.error.invalidField:This field is invalid

Vous utilisez un navigateur Web obsolète.

Vous utilisez un navigateur qui n'est pas pris en charge par ce site web. Cela signifie que certaines fonctionnalités peuvent ne pas fonctionner comme prévu ou entraîner des comportements étranges lors de la navigation.

Utilisez ou mettez à jour/installez l'un des navigateurs suivants pour profiter pleinement de ce site !

Firefox 78+
Edge 18+
Chrome 72+
Safari 12+
Opera 71+