image local regulation

Réglementation en France

Le montage des pneus neufs sur poids lourd et bus

Michelin vous recommande de monter sur un même essieu des pneus de sculpture identique. À défaut, Michelin vous conseille de monter des jumelages homogènes.
La législation française impose de monter sur un même essieu des pneus de même type. Il est donc toléré de monter des pneus de sculpture différente s’ils sont :

  • de même manufacturier,
  • de même dimension,
  • de même structure (radial ou diagonal),
  • de même catégorie d’utilisation (pneus routiers, spéciaux, neige avec marquage M+S),
  • de même numéro d’homologation,
  • avec des indices de capacités de charge identiques,
  • et avec un même code de vitesse.

Veuillez consulter les réglementations de chaque pays pour une adaptation spécifique.

Le montage des pneus recreusés 

En France, selon l’Article 4 de l’arrêté du 24/10/94 (Annexe 3 du Code de la Route), il est autorisé de monter des pneus recreusés à l’avant comme à l’arrière des véhicules Poids Lourd de plus de 3,5 tonnes, y compris pour le transport de personnes ou de matières dangereuses. Vous retrouverez page 86 un tableau récapitulatif des principales réglementations européennes sur le recreusage.

 

capture page 6 recreusage

capture page 6 recreusage

 

Le montage des pneus rechapés

Les pneus MICHELIN Remix sont conçus et fabriqués pour être utilisés sur les essieux moteurs et les essieux trailers.
Nous recommandons de ne pas monter de pneus MICHELIN Remix sur le premier essieu directeur des véhicules moteurs; y compris la sculpture Z.
Il est possible de monter des pneus MICHELIN Remix sur le deuxième essieu avant d’un porteur 8 x 4.


Montage uniforme sur l’essieu équipé uniquement de rechapé 

Les caractéristiques des pneus rechapés qui doivent être communes sont :

  • la marque du rechapeur,
  • la dimension des pneus,
  • la structure des pneus,
  • le code de vitesse et les indices de charge des pneus,
  • la même catégorie d’utilisation des pneus.

Il est INTERDIT de monter sur un même essieu des pneus rechapés de rechapeurs différents, quelle que soit la marque de la carcasse.

Il est AUTORISÉ de monter les pneus rechapés du même rechapeur quelle que soit la marque de la carcasse.

capture page 7 rechapés

capture page 7 rechapés

 

Montage mixte (neuf – rechapé) sur l’essieu 

Le montage MIXTE homologué, sur un même essieu, n’est possible que si :
Les marques de rechapeur et de neuf sont les mêmes.
Les marques des carcasses sont les mêmes (neufs et rechapés).
Les caractéristiques techniques des rechapés et des neufs sur un même essieu qui doivent êtres identiques sont :

  • la marque de la carcasse et du rechapeur,
  • la dimension des pneus,
  • la structure (radiale ou diagonale),
  • le code de vitesse et les indices de charge,
  • la catégorie d’utilisation (route, tous terrains, neige - marquage M+S)
capture page 8 niveau usure

capture page 8 niveau usure

La profondeur des sculptures sur un même essieu 

La différence entre la profondeur des rainures principales de deux pneumatiques montés sur un même essieu ne doit pas dépasser 5 mm.

La durée de vie des produits 

Les pneumatiques sont composés de différents types de matériaux et composants dont les propriétés évoluent avec le temps. Cette évolution dépend des conditions de stockage (température, humidité, position, etc.) et d’utilisation (charge vitesse, pression de gonflage, état des roues, etc.) auxquelles le pneumatique est soumis.
Les facteurs de vieillissement étant variables et difficiles à mesurer, Michelin recommande en plus des contrôles réguliers par l’utilisateur, une inspection régulière par un professionnel qualifié qui déterminera l’aptitude du pneumatique à continuer son service.
Cette inspection doit avoir lieu au moins une fois par an, au plus tôt dès 5 ans de mise en service du pneu ou dès 8 ans par rapport à sa date de fabrication.
À l’issue de l’une de ces échéances, en plus de l’aspect visuel normal et la vérification de la pression, il est recommandé de faire réaliser cette inspection annuelle par un spécialiste pneumatique.
Pour les pneus ayant 10 ans et plus, il est recommandé de ne pas les utiliser sur les essieux directeurs des camions et autobus.
Il est recommandé de les utiliser sur les essieux remorque.

Le non-respect de ces recommandations peut dégrader la performance du véhicule, induire des troubles de son comportement et/ou un dysfonctionnement du pneumatique pouvant mettre en danger la sécurité de l’utilisateur et des tiers. Michelin ne saurait être en aucun cas tenu responsable des dommages qui surviendraient en raison et/ou à l’occasion d’une utilisation non conforme à ses indications.

L’usure des pneumatiques 

La profondeur des rainures principales en quatre points répartis uniformément sur la circonférence du pneumatique ne doit pas être inférieure à un millimètre pour plus d’un point sur quatre. Selon un extrait de l’article R.314-1 du Code de la Route, il est précisé que :

  • les pneumatiques, à l’exception de ceux des matériels de travaux publics, doivent présenter sur toute leur surface de roulement des sculptures apparentes,
  • aucune toile ne doit apparaître ni en surface ni à fond de sculptures des pneumatiques,
  • ceux-ci ne doivent comporter sur leurs flancs aucune déchirure profonde.

Si la limite d’usure légale ou technique est atteinte,le pneu doit être déposé et remplacé. Un professionnel doit être consulté dans le cas d’un phénomène d’usure anormale ou d’un écart d’usure des pneus sur un même essieu.

capture page 10 usure par pays

capture page 10 usure par pays

La réparation du pneu 

Au cours de sa vie, un pneu est soumis à une quantité de contraintes et peut être endommagé de diverses manières.
Il est dangereux de négliger une blessure d’un pneumatique. Les pneus MICHELIN peuvent sous certaines conditions être réparés ; cette possibilité a été prévue dès leur conception.

Attention, tous les dommages ne sont pas réparables. Réparer un pneu est une affaire de professionnels formés et qualifiés.
Le réparateur est toujours l’unique responsable de la pertinence et de la qualité de l’intervention sur le pneu. La réparation est systématiquement précédée d’un démontage et d’un examen minutieux intérieur et extérieur du pneumatique par le professionnel.

Marquages hiver

logo badge 3pmsf full

logo badge 3pmsf full


3PMSF - 3 pics mountain snowflake

Ce symbole caractérise les pneus hiver spécialement conçus pour garantir une adhérence et une mobilité suffisante pour circulation en conditions hivernales.
Ce marquage est obtenu sur la base d'un test réglementaire (UNECE R117) en accélération véhicule, sur sol de type neige damée, pour tout nouveau pneu poids lourd. Seule la réussite à ce test permet désormais le classement dans cette catégorie et ce marquage est visible sur le flanc du pneu.
Tous les pneus labellisés 3PMSF portent aussi le marquage M+S.

logo badge m s full

logo badge m s full


M+S – Mud & Snow

Le marquage M+S est obtenu sur la base d'une déclaration du manufacturier, sans critère réglementaire de performance.
Seul le marquage M+S est reconnu universellement à ce jour pour identifier les pneus à vocation hivernale (UNECE R54 & R117).

Afin de s'assurer de la meilleure adéquation du pneu et de son usage, nous préconisons de vérifier systématiquement les marquages M+S et/ou 3PMSF indiqués sur les flancs mais aussi sur nos documentations et sur notre site internet.